Au menu ce soir : fatigue et insomnie!

Bonjour à tous,
Bien que pour un compositeur, la façon de vivre (survivre) le processus de création d’une nouvelle œuvre est hautement personnelle… je crois que je peux m’adresser au nom du groupe et dire que nous sommes : confiants (certains), fatigués (tous), insomniaques (certains), fatigués (tous), déboussolés (certains)… FÉBRILES (TOUS).
En ce qui me concerne, tous les qualificatifs mentionnés ci-dessus sont justes.
Q : N’est-ce pas un peu paradoxal?
R : Le pays entier dans lequel nous nous trouvons est un paradoxe, donc tout est (presque) permis!

Ma journée :
Je suis sorti aujourd’hui de ma plus longue répétition de la semaine avec des sentiments mitigés. J’avoue avoir le plus grand mal à prévoir le cheminement que l’orchestre fera jusqu’au concert, puisqu’il nous reste seulement une très courte répétition et la générale au Grand Theatre le jour du concert. Je ne veux pas vous induire en erreur chers lecteurs : l’orchestre a fait un pas de géant aujourd’hui, mais tout cela semble encore trop fragile à mon goût. Si je me fie à l’an dernier, l’orchestre et les solistes s’en sont tirés merveilleusement bien au concert, mais si je me fie à mes tripes… j’ai vachement peur.

Conclusion :
Peu importe le résultat du concert, peu importent les esthétiques très variées de chacun, il semble régner parmi nous un sentiment d’empathie et de collectivité. Nous réalisons que nous sommes tous dans la même chaloupe, mais sur une « mare incognita » de l’autre côté de la planète. J’espère que le vent sera doux et que nous arriverons tous à bon port.

Pierre Michaud, 
Shanghai, « People’s Republic of China », dimanche le 10 mai 2009, 00h28

Publicités

2 Responses to Au menu ce soir : fatigue et insomnie!

  1. Linda dit :

    Au diable la peur, on pense à toi très fort sur la rue Danois!

  2. Suzor-Morin dit :

    Que ta musique éclate et vibre comme tu le souhaites
    Nous sommes tous avec toi.

    Roderick , Michèle et Marie

%d blogueurs aiment cette page :