Nouvelles de Sean

17 mai 2009

La semaine à Shanghai fut brève, trop brève.  On perçoit que cette ville veut devenir la capitale asiatique de la culture et de la modernité.  Les cerveaux dirigeants rêvent sans doute d’y faire le New York du XXIième siècle.  Les habitants sont courtois et affables de venir en aide aux touristes perdus que nous sommes.  Quand même très étonnant pour une mégapole.  Le jour une activité humaine incessante nous inonde et nous sommes entraînés dans cette vie trépidante.   Les Chinois travaillent sans arrêt:  du marchand assis sur le trottoir au riche industriel roulant dans sa Mercedes.  La nuit, la ville luit de tous ses éclats, de toutes ses lumières parfois criardes.  Après une semaine de répétition, de stress et de beaux moments le concert-compétition a eu lieu.  Le jury et l’auditoire ont rendu leur verdict.  Il y a eu des gagnants et des perdants, force oblige.  Je retiens un beau souvenir et une belle fraternité entre compositeurs.  La diversité de ces œuvres a permis un concert des plus riches et intéressants pour le public chinois.

Sean


Et les gagnants sont…

11 mai 2009

Il y a quelques minutes, les gagnants du grand concours international de composition de Shanghai ont été dévoilés ! Suite au concert donné par le Shanghai Symphony Orchestra sous la direction de Zhang Yi, ce lundi 11 mai, 19h15 (heure de Shanghai) au Shanghai Grand Theatre dans le cadre du Shanghai Spring International Music Festival, les juges ont retenu les noms suivants :

3e position : José Evangelista
2e position : Sean Pepperall
1re position : Denis Gougeon

Rappelons que huit compositeurs d’ici participaient à ce concours, en présentant des oeuvres de 5 minutes commandées par la SMCQ. Les trois lauréats se méritent des prix en argent, et le récipiendaire du 1er prix est, de plus, invité à développer sa pièce sur une durée de 12 minutes pour compétitionner, en 2010, aux côtés d’un compositeur français et d’un compositeur scandinave sélectionnés en 2007 et 2008.

Félicitations aux trois gagnants ainsi qu’aux cinq autres participants !

Le directeur du Shanghai Spring International music Festival, les trois lauréats (Gougeon, Pepperall, Evangelista), Qigang Chen (directeur artistique du Festival) et  René Bosc (directeur artistique de Présences, Radio France)

Le directeur du Shanghai Spring International music Festival, les trois lauréats (Gougeon, Pepperall, Evangelista), Qigang Chen (directeur artistique du Festival) et René Bosc (directeur artistique de Présences, Radio France)


Écoutez le concert en direct!

10 mai 2009

Il sera possible d’écouter en direct le concert du Shanghai Orchestra interprétant les oeuvres de nos huit compositeurs, en se rendant à l’une ou l’autre de ces deux adresses:http://www.radio366.com/bf.asp?bh=36 ou http://www.smg.cn/Index_Columns/Index_Channels.aspx?id=41

Mais attention, il faut être matinal: le concert a lieu demain, lundi le 11 mai, à 7h15 (heure du Québec)!


10 mai 2009
Denis Gougeon avec les solistes.

Denis Gougeon avec les solistes.

Bonjour,

Il est 9h28 et la dernière répétition va débuter. On dirait que plus le jour du concert approche plus la fébrilité monte, tout comme la température d’ailleurs; il fait déjà 28 celsius et on prévoit 34 cet après-midi.

En ce qui concerne ma pièce, les répétitions se sont bien déroulées.  Mes deux solistes sont absolument merveilleux!
C’est bon de retrouver la sonorité exquise des flûtes de bambou en contraste avec les instruments de l’orchestre symphonique.  Le chef a fait du bon travail sur ma pièce et les musiciens ainsi que les solistes apprécient beaucoup: la musique est un langage universel, dit-on.  Cela dit, j’ai bien hâte de voir la réaction du public!

Après avoir écouté les 8 pièces, je peux vous dire qu’il s’agira d’un concert vraiment coloré et très riche dans sa diversité.  Je crois que nous offrons au public chinois un spectacle de très grande qualité.

Voici l’ordre des pièces par compositeur:

Pierre Michaud
Farangis Nurulla
José Evangelista
Simon Bertrand
Serge Provost
Analia Llugdar
Denis Gougeon
Sean Pepperall

Voilà.

Je vous salue et vous dis à bientôt.


Au menu ce soir : fatigue et insomnie!

9 mai 2009

Bonjour à tous,
Bien que pour un compositeur, la façon de vivre (survivre) le processus de création d’une nouvelle œuvre est hautement personnelle… je crois que je peux m’adresser au nom du groupe et dire que nous sommes : confiants (certains), fatigués (tous), insomniaques (certains), fatigués (tous), déboussolés (certains)… FÉBRILES (TOUS).
En ce qui me concerne, tous les qualificatifs mentionnés ci-dessus sont justes.
Q : N’est-ce pas un peu paradoxal?
R : Le pays entier dans lequel nous nous trouvons est un paradoxe, donc tout est (presque) permis!

Ma journée :
Je suis sorti aujourd’hui de ma plus longue répétition de la semaine avec des sentiments mitigés. J’avoue avoir le plus grand mal à prévoir le cheminement que l’orchestre fera jusqu’au concert, puisqu’il nous reste seulement une très courte répétition et la générale au Grand Theatre le jour du concert. Je ne veux pas vous induire en erreur chers lecteurs : l’orchestre a fait un pas de géant aujourd’hui, mais tout cela semble encore trop fragile à mon goût. Si je me fie à l’an dernier, l’orchestre et les solistes s’en sont tirés merveilleusement bien au concert, mais si je me fie à mes tripes… j’ai vachement peur.

Conclusion :
Peu importe le résultat du concert, peu importent les esthétiques très variées de chacun, il semble régner parmi nous un sentiment d’empathie et de collectivité. Nous réalisons que nous sommes tous dans la même chaloupe, mais sur une « mare incognita » de l’autre côté de la planète. J’espère que le vent sera doux et que nous arriverons tous à bon port.

Pierre Michaud, 
Shanghai, « People’s Republic of China », dimanche le 10 mai 2009, 00h28


9 mai 2009

Depuis mon arrivée en Chine, je n’ai encore rien vu d’autre que la salle de répétitions et le trajet entre l’hôtel et le restaurant. Si je devais montrer une photo de la Chine, ça serait la salle de répétition ! Mais aujourd’hui je vais aller avec Denis Gougeon voir les instruments de musique près du Conservatoire et aussi magasiner des cadeaux pour mes enfants.


Une très vieille tradition

8 mai 2009

Evangelista_blogueLe Shanghai Spring Festival présentait ce soir un concert de créations d’oeuvres de compositeurs chinois, sur instruments traditionnels. C’est une très vieille tradition, en Chine, de commander des oeuvres nouvelles sur des airs traditionnels, ça remonte à très loin dans le temps. Le concert ouvrait avec une pièce pour percussions très enlevante, aux sonorités très particulières. Les 12 jeunes musiciens étaient tellement enthousiastes qu’ils dansaient littéralement autour de leurs instruments.